Fabrice Nicolino journaliste,
Edition Babel Essai

Un excellent petit livre, là j’en ai lu les soixante premières pages et déjà je suis conquis et tout à fait d’accord avec l’auteur.

Il faut redonner de la vie à nos campagnes, littéralement et absolument, au monde rural, aider un maximum nos agriculteurs, ce sont eux qui nourrissent le monde !

Passer progressivement et le plus rapidement au bio, remettre des haies pour les oiseaux et l’éco-système qui part en vrille, laisser des arbres morts, ou vivants au milieu des champs, autant de repaires pour les chouettes qui bouffent les campagnols ou rats des champs, pourquoi pas des cultures au pieds de rangées d’arbres, c’est excellent aussi, protéger les abeilles, faire des ruches ! Protéger l’eau ! Planter des arbres ! Amender des terres avec nos restes alimentaires et organiques si on ne composte pas.

Je rajouterai acheter des terrains et faire de la permaculture ou agroécologie, c’est pareil.

Aider réellement des paysans dans la mouise… Je suis libre le week-end en ce moment.

Bon je m’arrête, c’est un sujet qui me tiens à cœur, et ce n’est qu’une partie du bouquin.